Pourquoi dit-on "merde" pour souhaiter bonne chance ?

[CC0 Public Domain ]

Très courante dans le mon­de du spectacle, la pratique consistant à se dire «merde» pour se souhaiter bonne chance remonte au XIXe siècle. Elle fait référence au crottin de cheval gisant à l’époque devant les salles de théâtre.

 

En effet, les spectateurs, souvent des bourgeois ou des aristocrates, se rendaient généralement aux représentations en calèches.

En l’absence de parking, les cochers stationnaient près des entrées pour déposer et attendre le retour de leurs passagers.

Plus un spectacle était populaire, plus il y avait de calèches et plus le nombre de chevaux pouvant se soulager sur place était important.

Entre eux, les comédiens se souhaitaient donc, sur le ton de l’humour, une forte concentration de crottin, synonyme de succès.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles