Pourquoi la police des taxis parisiens s’appelle-t-elle "les boers" ?

[AFP ARCHIVES]

Fondée en 1938 par la préfecture de police, la brigade des boers, chargée du contrôle des taxis parisiens, doit son nom à l’immigration russe.

 

L’origine du terme "boer" remonte ainsi à la révolution de 1917 en Russie. A l’époque, de nombreux Russes opposés au bolchévisme avaient fui leur pays et trouvé refuge à Paris.

Ces "Russes blancs" (par opposition aux communistes, rouges) s’étaient pour la plupart reconvertis comme cochers, les ancêtres des taxis. Pour eux, la prononciation du français était parfois difficile, notamment pour désigner les policiers, appelés bourres en argot.

Ce mot était donc prononcé "boers" par les nombreux taxis issus de l’immigration russe et son usage s’est rapidement répandu dans le langage courant.

Actuellement, la brigade des boers compte soixante-dix fonctionnaires et contrôle les près de 20 000 taxis parisiens et les autres véhicules de transport de personnes 24h sur 24, sept jours sur sept.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles