Pourquoi y-a-t-il des cailloux sur les voies ferrées ?

Le ballast joue un rôle crucial. [JEFF PACHOUD
/AFP]

Appelé ballast, le lit de cailloux déposé sous les rails des chemins de fer a pour principale fonction d’assurer le confort des passagers, mais aussi et surtout des personnes habitant près des voies ferrées. 

Le rôle de ces pierres consiste en effet à amortir les vibrations lors du passage d’un convoi. Sans elles, l’onde provoquée par les chocs répétés sur les rails se répercuterait dans le sol, faisant trembler les édifices à plusieurs centaines de mètres à la ronde.

A lire aussi : Comment le charmeur fait-il «danser» le serpent ?

Mais avec le ballast, cette force se dissémine dans chacun des cailloux, les uns après les autres. Entassés sur une épaisseur de 30 cm, ils s’imbriquent ainsi pour former un «matelas» absorbant.

Par ailleurs, le ballast, qui est perméable, laisse l’eau ruisseler lors des intempéries et empêche la formation de flaques. Pour éviter qu’il ne soit trop tassé au fil du temps, il est tamisé tous les sept ans et remplacé tous les quarante ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles