Une vie après la mort serait possible

Visions de l'au-delà : l'Ascension des élus - Jérôme Bosch[CC / Wikipedia]

L'état de conscience pourrait perdurer après la mort. C’est ce qu'indiqueraient des recherches conduites depuis 2008 par des scientifiques de l’université de Southampton (Royaume-Uni). Bonne nouvelle pour les vivants !

 

Une fois le corps déclaré cliniquement mort, un certain état de conscience pourrait perdurer chez l’être humain. C’est ce que montreraient les études faites par des chercheurs anglais dans une quinzaine d’hôpitaux, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Autriche.

Selon cette étude, 40% des patients ayant été réanimés après un arrêt cardiaque seraient demeurés dans un état de conscience alors qu’ils étaient cliniquement morts. Ce que l'on appelle une "Near death experience' (NDA) : expérience aux frontière de la mort.

 

Il est "ressuscité"

Le docteur Parnia impliqué dans l'étude explique à propos d'un patient que "l’on savait déjà que le cerveau pouvait fonctionner 20 à 30 secondes après l’arrêt du cœur"  mais "dans ce cas-ci l'état de conscience semble avoir duré trois minutes après l'arrêt du coeur". 

Ce patient a été capable de raconter aux chercheurs les détails de ce qu’il s’est passé pendant ces trois minutes : les soins des docteurs et le bruit des machines. Tout était cohérent avec la réalité des faits.

L’étude relève d’autres informations sur l'état "post-mortem" : une personne sur cinq déclare avoir ressenti une réelle sensation de tranquillité.  

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles