Le smartphone se fait médecin

L'appareil n'a pas encore été dévoilé mais se connecte à un smartphone pour une utilisation simple. L'appareil n'a pas encore été dévoilé mais se connecte à un smartphone pour une utilisation simple.[© Direct Matin]

Le smartphone devient un véritable laboratoire médical mobile. Des chercheurs de l’université Columbia à New-York ont révélé cette semaine une nouvelle invention qui ouvre la voie à des diagnostics médicaux dans des régions reculées.

 

Leur petit accessoire, qui n’a pour l’heure pas encore été montré, se couple avec un smartphone pour dépister rapidement le sida ou la syphilis. Concrètement, il suffit de prélever une goutte de sang sur un patient et le dispositif affiche un rapport détaillé sur l’écran de l’appareil.

Toutes les fonctions mécaniques, optiques et électroniques d’un système d’analyse de laboratoire sont rassemblées dans cet objet. Autre avantage, son coût. L’accessoire qui tient dans la paume de la main ne vaut que 30 euros, contre 16 000 euros pour un matériel équivalent en laboratoire.

«Cela peut transformer la manière dont les services de santé sont prodigués partout dans le monde», souligne Samuel Sia, professeur d’ingénierie biomédicale, dont le service a développé ce système testé aau Rwanda. Solide, simple d’utilisation et ne nécessitant aucun entretien, cet assistant augure du futur de la médecine de terrain.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles