Travailler avant dix heures est une torture, selon les scientifiques

Nous serions prédisposés à nous endormir à minuit et nous réveiller à dix heures. [Flickr]

Selon une étude réalisée par des scientifiques de l’université d’Oxford, commencer à travailler avant 10h du matin peut nous rendre malade et serait une torture pour notre corps.

 

Le Dr Paul Kelley, chercheur à l’université d’Oxford, avance ainsi que notre rythme biologique nous empêche de nous concentrer durant les premières heures de la matinée. Selon lui et son équipe de neuroscientifiques, auteurs d’une étude sur le sommeil, les personnes de moins de 55 ans sont prédisposées à s’endormir à minuit et à se réveiller à 10h. Après 55 ans, le réveil naturel du corps descendrait à 9h du matin.

"Le fait de se lever tôt abîme notre organisme en modifiant les systèmes émotionnel, physique et réactionnel de notre corps. Nous ne pouvons pas lui apprendre à se lever à une certaine heure, puisqu'il est en harmonie avec le soleil, sans même qu'on en ait conscience" affirme le spécialiste dans The Telegraph.

 

Modifier les horaires classiques de travail

Selon l’étude, le manque de sommeil et le fait de ne pas respecter son horloge biologique, peut ainsi être apparenté à de la torture. Car cela comporte des effets néfastes pour la santé : dormir moins de six heures par nuit modifierait le fonctionnement de 711 de nos gènes.

Ainsi, le chercheur et son équipe militent pour une modification des horaires de classe et de travail. Pour eux, les salariés et étudiants seraient plus performants si leurs horaires étaient adaptés à leur horloge biologique. Aussi, cette adaptation permettrait de diminuer la colère, l’anxiété, la prise de poids et la tension artérielle

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles