Le café diviserait par deux le risque de cancer colorectal

Le café aurait des effets bénéfiques sur le cancer colorectal quel que soit le mode de préparation. Photo d'illustration. [CC / Helen k]

Selon une étude de l'université de Caroline du Sud (Etats-Unis), le café aurait des effets protecteurs significatifs contre le cancer colorectal. Des résultats étonnants pour une boisson souvent décriée pour ses effets négatifs sur la santé.

L’étude a été réalisée à partir d’une cohorte israélienne regroupant Arabes, Juifs européens et d’Afrique du Nord, une population chez qui ce type de cancer est en hausse ces dernières années. Elle a porté au total sur 9242 personnes, dont 5145 avaient reçu un diagnostic de cancer colorectal dans les 6 mois précédents. Les chercheurs, en éliminant d’autres facteurs de risques, sont parvenus à identifier des bénéfices très significatifs liés à la consommation de café.

A lire aussi : Il s'offre un voyage en Thaïlande en volant des capsules de café

Un bénéfice quel que soit le type de préparation...

Ainsi, chez les personnes buvant du café de manière modérée, soit entre une et deux tasses par jour, les risques de développer la maladie seraient diminués de 26%. Et chez les personnes les plus "accros", dont la consommation dépasse deux tasses et demie par jour, les risques seraient même divisés par deux. Plus étonnant pour les scientifiques, les bénéfices du café seraient positifs quels que soient les variétés, la torréfaction et le mode de préparation du café.

...Et même avec le café décaféiné

Mais ce qui a surpris les chercheurs c'est que même le décaféiné fonctionnerait. «Nous étions quelque peu surpris de voir que la caféine ne semblait pas avoir d’influence», explique le Dr Stephen Gruber, directeur du centre d’étude sur le cancer à l’USC, auteur de l’étude. Cela indique que la caféine seule ne peut pas être tenue pour responsable des effets protecteurs du café.» L'équipe de l'USC indique que la caféine et les polyphenols présents dans le café sont des antioxydants. Ils peuvent limiter la croissance des cellules cancéreuses du côlon.

A lire aussi : La bière, la solution contre le cancer et les maladies ?

Les mélanoïdines issus de la torréfaction et les diterpènes pourraient aussi avoir un rôle à jouer, d’après les scientifiques. Le Dr Gruber reste toutefois prudent. «Bien que ces indices suggèrent que c’est le cas, nous devons procéder à d’autres recherches avant de conseiller le café de manière préventive», indique le Dr Gruber. «Cela dit, les risques liés à la consommation étant faibles, je serais prêt à encourager les amateurs de café à se délecter de la forte probabilité que leur tasse quotidienne diminue leurs risques de cancer colorectal», conclut-il.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles