Euro de volley : bon départ pour la France

Les volleyeurs français ont pris un bon départ dans les qualifications à l'Euro-2013 en battant l'Espagne 3 sets à 1 jeudi lors de leur premier match à Szeged en Hongrie.

Les joueurs de Laurent Tillie, dont c'était la première rencontre officielle à la tête des Bleus, rencontreront vendredi la Lettonie et samedi la Hongrie pour confirmer ce succès et prendre une option sur la qualification avant un deuxième tournoi, face aux même équipes, la semaine prochaine.

Sachant que l'Espagne est considérée comme leur adversaire le plus dangereux, les Bleus ont fait une excellente opération en venant à bout du champion d'Europe 2007 à l'issue d'un match en deux parties.

Ils ont d'abord survolé les deux premiers actes grâce à un "niveau de jeu incroyable", selon Tillie, avant d'entrer dans le dur. Mais ils ont réussi à se faire violence pour arracher le dernier set dans lequel ils étaient encore menés 21-19 avant de s'imposer finalement 25-18, 25-14, 17-25, 28-26.

"On a vraiment bien joué pendant deux sets, puis tous les secteurs se sont étiolés. Les Espagnols nous ont fait un numéro. Il ne fallait pas se rater et dans un certain sens c'est bien pour la suite d'autant que la plupart des joueurs sont rentrés", a commenté le capitaine Pierre Pujol.

Earvin Ngapeth, le leader de la jeune génération française, a été l'homme du match avec 24 points, 4 contres, 3 aces et 39% de réceptions parfaites.

C'est aussi lui a ramené les siens dans le quatrième set avec deux blocks et un ace avant que Marien Moreau ne scelle le succès français sur un ace.

À suivre aussi

jeux vidéo Spike Volleyball : enfin une simulation de volley par équipe
agenda Les 10 événements sportifs de l’année 2019
Mondial Volley : Earvin Ngapeth fait renaître l'espoir des Bleus au Mondial

Ailleurs sur le web

Derniers articles