Tessa Worley veut franchir un cap à Courchevel

La skieuse du Grand-Bornand qui s’alignera sur le Géant, dont elle est tenante du petit globe de cristal, peine encore à trouver son rythme cette saison. [Gepa / Icon Sport]

Va-t-elle enfin lancer sa saison ? Tessa Worley, qui reste sur une chute à Val d’Isère dimanche, espère monter en puissance à quelques mois des JO 2018, lors de la nouvelle étape de Coupe du monde, mardi à Courchevel.

Une piste qu'elle connaît malheureusement bien puisque c'est là où elle s’était blessée au genou droit en décembre 2013, manquant ainsi les Jeux de Sotchi quelques mois plus tard. Mais désormais, la double championne du monde espère que la station française lancera sa saison à défaut de la stopper comme il y a quatre ans.

Un rythme à trouver

Avec pour meilleure performance de la saison, une quatrième place lors du super-G de Lake Louise, la skieuse du Grand-Bornand qui s’alignera sur le Géant, dont elle est tenante du petit globe de cristal, peine encore à trouver son rythme cette saison. 

«J’essaie de gravir cette dernière marche (pour le podium) qui se trouve au niveau de l’engagement, du feeling, de la reconnaissance (de la piste)», a-t-elle expliqué. A elle de trouver la bonne recette pour triompher. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles