La star du Tonga de retour aux Jeux Olympiques d’hiver

Le porte-drapeau des Tonga, Pita Taufatofuan, lors des JO de Rio.[Capture d'écran Twitter]

Torse sculpté et huilé, sourire charmeur, le porte-drapeau du Tonga, Pita Taufatofua, avait fait sensation lors de l’ouverture des JO de Rio en 2016. Il fait son grand retour pour les JO d'hiver. 

Malgré sa défaite en taekwondo au Brésil, où il avait été éliminé dès son premier combat, le Tongien n’a pas baissé les bras. Et c’est en ski de fond que le sportif va tenter de faire ses preuves lors des Jeux Olympiques d’hiver à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Un pari risqué quand on sait qu'avant ce projet, il n'était jamais monté sur des skis. «Après Rio, j’ai décidé de trouver le sport le plus difficile qui existe, parce que j’avais besoin d’un nouveau défi, et le sport le plus difficile, c’est le ski de fond», a-t-il confié à la chaîne officielle des JO. 

Question préparation, Pita Taufatofua n’a eu besoin que d’une petite année pour s’entraîner et atteindre un bon niveau. «L’idée c’était de réussir en un an. Et nous l’avons fait en un an. J’ai sacrifié 20 ans de ma vie à devenir un athlète olympique des Jeux d’été et un an pour ceux d’hiver», a-t-il expliqué à la chaîne.

Pita Taufatofua est le seul sportif du Tonga qui a décroché un billet pour les Jeux olympiques. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles