Aile de pigeon, petit pont, coup du chapeau... toutes les expressions du football

Le vocabulaire du ballon rond est très fourni. [ Johnny Fidelin/Icon Sport)]

Le football regorge d'expressions en tout genre parfois peu connues du grand public. Voici un florilège de ce vocabulaire très original.

A

Aile de pigeon :

Non il ne s'agit pas de parler animaux ou nourriture, il s'agit d'un contrôle, d'une déviation ou d'un tir effectué par un joueur avec l'extérieur de son pied ou son talon alors que le ballon est en l'air. L'origine vient de la forme de la jambe repliée en arrière qui ressemble à l'aile d'un pigeon.

Amortie :

Il s'agit d'un contrôle du ballon pour freiner sa course. Il peut être effectué de la poitrine ou du pied.

Appel de balle :

C’est une course effectuée par un joueur pour signifier à un coéquipier qu’il attend le ballon. Elle peut être effectuée «dans le dos» de la défense adversaire.

B

Banc de touche :

Il désigne le groupe des joueurs remplaçants d'une équipe, situé au bord du terrain sur le long de la ligne de touche.   

Bicyclette : 

C'est un tir de volée en extension où l'impulsion et le tir sont réalisés avec la même jambe. 

Biscotte :

Il s'agit d'un terme familier désignant le carton jaune que l'arbitre sort pour avertir un joueur après une faute commise.

C

Cadre :

Il s’agit de la structure de la cage du gardien de but. Les commentateurs auront tendance à dire «il n’a pas trouvé le cadre» par exemple. Mais attention au faux ami : un cadre peut également désigner un joueur titulaire dans son équipe.

Coup du chapeau :

Lorsqu'un joueur marque trois buts lors d'une rencontre. On parle également de triplé, ou de hat-trick pour les plus anglophones.

Coup-du-foulard :

Egalement appelé Rabona, il s'agit d'un centre effectué en frappant le ballon derrière sa jambe d'appui. 

D

Débordement :

C'est le fait de passer la défense adverse par l'aile en la prenant de vitesse.

Démarquer :

Lorsqu'un joueur échappe à la surveillance de son adversaire. Cela permet de recevoir une passe d'un coéquipier tout en étant libre.

Demi-volée :

Il s'agit d'une frappe vers le but, sans contrôle, juste après que le ballon a fait un rebond.

E

Éliminer :

C'est une action qui consiste à mettre un adversaire hors de portée du ballon souvent par l'intermédiaire d'un geste technique comme une feinte ou un crochet.

Enrhumer :

«Il a enrhumé son adversaire». On entend souvent cette expression en regardant les matchs. Evidemment, le joueur ne tombe pas malade mais il a été pris de vitesse par son adversaire.

F

Feinte de frappe :

C'est le fait d'amorcer une frappe de balle en laissant penser à un tir ou à un centre pour finalement dribbler l'adversaire qui aura anticipé sur la frappe.

Fermer la boutique :

Il s'agit d'une expression désignant la tactique ultra-défensive développée au cours d'un match par l'équipe ayant ouvert le score.

G

Gants en peau de pêche :

Cette expression est employée lorsqu'un gardien encaisse un but sur une frappe molle qui lui glisse des mains. La peau de pêche étant réputée comme particulièrement lisse.

Grand pont :

C'est un geste technique qui consiste à glisser le ballon d'un côté de l'adversaire, et à le récupérer après l'avoir contourné de l'autre côté.

H

Homme en noir :

Il s'agit de l'arbitre qui, à une époque pas si lointaine, était toujours habillé en noir.

Hors-jeu :

Un joueur est hors-jeu lorsque, au départ du ballon, il se trouve plus près de la ligne de but adverse qu'à la fois le ballon et l'avant-dernier défenseur. Un joueur ne peut être hors-jeu dans sa moitié de terrain. 

J

Joueur de champ

Cela fait référence à tous les joueurs sur la pelouse sauf les gardiens de but.

L

Lob :

C'est un geste qui consiste à faire passer la balle par-dessus l'adversaire.

Lucarne :

Il s'agit du coin formé par l'angle entre le poteau et la barre transversale d’une cage. 

M

Manita :

C'est une expression qui désigne un match conclu sur le score de 5-0. Les 5 buts représentent les cinq doigts de la main, le terme manita provenant de l'espagnol «main».

Marquage :

Cela consiste à marquer un joueur en le collant «à la culotte».

Match d'ouverture :

Il s'agit du premier match d'un grand tournoi. L'une des deux équipes est soit le tenant du titre, soit le pays hôte.

O

Obstruction :

Il s'agit d'un geste fautif consistant à s'opposer physiquement entre un joueur adverse et le ballon pour l'empêcher de s'en emparer. 

Ola :

C'est un mouvement effectué par tous les spectateurs du stade. En forme de vague, les personnes dans les tribunes lèvent leurs bras.

P

Panenka :

C'est une manière de tirer un penalty inventée par le Tchèque Antonin Panenka en 1976, qui consiste à frapper le ballon doucement vers le centre du but, en piquant le ballon.

Passe à dix :

C'est lorsqu'une équipe fait tourner le ballon entre coéquipiers pour priver l'adversaire de celui-ci.

Passe aveugle :

Il s'agit de réaliser une passe à un coéquipier tout en regardant dans une autre direction.

Passe décisive :

C'est la dernière passe reçue par le joueur qui marque un but. Une passe est donc considérée comme décisive si le joueur qui l'a reçue marque un but, sans avoir touché le ballon plus de trois fois.

Passement de jambes :

C'est un dribble consistant à troubler l'adversaire en décrivant avec le pied un cercle autour du ballon mais sans le toucher.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles