France-Irlande, match de préparation : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Nabil Fékir devrait être titulaire face aux Irlandais.[Anthony Dibon/Icon Sport]

L'équipe de France affronte l'Irlande, lundi 28 mai, en match de préparation à la Coupe du monde. La rencontre est à suivre en direct et en intégralité sur TF1 à partir de 21h.

Place aux matchs. La préparation à la Coupe du monde (14 juin-15 juillet) va monter d’un cran pour l’équipe de France qui va entamer, lundi soir, sa série de tests avec la réception de l’Irlande au stade de France. L’occasion pour Didier Deschamps de voir où en sont ses troupes après quelques jours d’entraînements collectifs (les Bleus se sont réunis mercredi dernier à Clairefontaine) et de procéder à quelques ajustements.

Benjamin Mendy titulaire

Et pour cette première rencontre face à un adversaire non-qualifié pour le Mondial, le onze titulaire devrait être radicalement différent de celui face au dernier match des Français en Russie (3-1) en mars dernier. Le sélectionneur va en effet faire tourner quelque peu dans le but de voir à l’oeuvre certains joueurs. «Comme il y a deux matchs très rapprochés entre celui-ci et celui de vendredi (contre l'Italie), on va essayer de faire en sorte de concerner un maximum de joueurs sur ces deux rencontres», a confié «DD» qui a d’ores et déjà annoncé que Steve Mandanda gardait les cages tricolores en lieu et place du titulaire habituel, Hugo Lloris. 

Autre information indiquée par le patron des Bleus, la présence de Benjamin Mendy dans le onze de départ même s’il «ne fera pas 90 minutes» a prévenu Deschamps. De retour à la compétition le 22 avril dernier après avoir été opéré d’un genou en septembre, le latéral gauche de Manchester City n’a disputé qu’une grosse heure répartie en trois matchs.

Outre ces deux joueurs, le sélectionneur pourrait titulariser Adil Rami en défense centrale, Corentin Tolisso et Blaise Matuidi au milieu et Nabil Fékir en attaque aux côtés d’Olivier Giroud et de Kylian Mbappé. «Même si l’idéal serait que tous les joueurs aient un temps de jeu conséquent, ce ne sera pas possible», a expliqué Didier Deschamps, qui espère surtout ne compter aucun blessé avant de se rendre en Russie. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles