Coupe du monde 2018 : l'incroyable malédiction espagnole se poursuit

A l'image de Sergio Ramos, l'Espagne est à terre avec son élimination dès les 8es de finale par le pays hôte russe. A l'image de Sergio Ramos, l'Espagne est à terre avec son élimination dès les 8es de finale par le pays hôte russe.[Icon Sport]

L'Espagne est maudite. La Roja a été éliminée dès les 8es de finale, ce dimanche, par la Russie (1-1, 4 tab 3) prolongeant sa malédiction contre le pays hôte d'une Coupe du monde qu'elle n'est jamais parvenu à battre.

Avant cette désillusion sur le sol russe, les Espagnols avaient déjà buté sur l'Italie en 1934 en quarts de finale (1-0). Seize ans plus tard, au Brésil, la formation ibérique a été séchement battue par la Seleçao dans le tour final (6-1). Enfin, en 2002, l'Espagne a été sortie en quarts de finale par la Corée du Sud (0-0, 5 tab 3), co-organisatrice de la compétition avec le Japon.

Mais la malédiction espagnole ne se limite pas à la Coupe du monde. Elle s'étend également à l'Euro, où elle n'a jamais réussi à battre le pays organisateur en cinq tentatives. Ce fut le cas en 1980 en Italie (0-0), lors de la finale en France en 1984 (2-0), en Allemagne en 1988 (2-0), en quarts de finale en Angleterre en 1996 (0-0, 2 tab 4) et au Portugal en 2004 (1-0).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles