Les Bleus doivent jouer, par Pierre Ménès

L’équipe de France a commencé à être séduisante lorsqu’elle a été menée au score contre l’Argentine et qu’elle a commencé à se projeter vers l’avant. L’équipe de France a commencé à être séduisante lorsqu’elle a été menée au score contre l’Argentine et qu’elle a commencé à se projeter vers l’avant.[Anthony Dibon/Icon Sport]

C’est marrant de constater la teneur des discours sur l’équipe de France depuis sa qualification contre l’Argentine. Comme si tous ceux qui s’étaient ennuyés et avaient trouvé le premier tour indigent devaient se flageller en place publique.

Quoi qu’il arrive, et même si les Bleus remportent cette Coupe du monde, cette phase de groupes restera indigente au niveau du jeu. Certains vont rétorquer que les hommes de Didier Deschamps ont terminé premiers de leur poule. D’accord, mais dans ces cas-là, il ne faut pas tailler la Russie, qui a refusé de jouer au football contre l’Espagne, ni critiquer la Croatie et le Danemark qui ont livré une fade prestation. Et puis, on ne peut pas bâtir un raisonnement qu’à l’aune du résultat.

Pour en revenir à cette rencontre face à l’Albiceleste, maintenant qu’on peut parler à tête reposée et que l’enthousiasme est retombé, l’équipe de France a commencé à être séduisante lorsqu’elle a été menée au score et qu’elle a mis de côté cette satanée prudence pour commencer à se projeter vers l’avant et à jouer au football. Et à l’arrivée, ce match fertile en buts donne raison à tous ceux qui ont envie de voir ces Tricolores jouer et ne pas calculer.

Evidemment, le quart contre les Uruguayens va être très différent. Il n’y aura pas d’espaces. Olivier Giroud risque de beaucoup «s’amuser» entre Giménez et Godin, alors que Kylian Mbappé n’aura ni la liberté ni la condescendance des ­défenseurs adversaires pour ces grandes enjambées. Il y a de grandes chances que ce match soit beaucoup moins emballant et romantique. Maintenant, en étant en quart de finale, on va demander aux Bleus de se qualifier. Mais qu’ils n’oublient jamais qu’ils sont redevenus les Bleus quand ils se sont mis à jouer au football. A bon entendeur… 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles