5 choses insolites à savoir sur Eden Hazard

L'attaquant avait prédit, avant le début de la compétition, la victoire finale de la Belgique. [Icon Sport]

Le capitaine de l'équipe de Belgique, Eden Hazard, sera l'un des principaux dangers pour les Bleus ce mardi soir. Mais s'il joue au plus haut niveau depuis de nombreuses années, certains aspects de sa vie et de sa carrière restent méconnus. 

Il vient d'une famille 100 % foot 

Chez les Hazard, le football est une histoire de famille. Car dans l'ombre d'Eden, ses deux frères exercent aussi leurs talents crampons aux pieds. Thorgan Hazard, son cadet, évolue au milieu de terrain à Monchengladbach, en Allemagne, tandis que Kylian joue à ses côtés à Chelsea. Une destinée qui ne doit rien au hasard, puisque Monsieur et Madame ont, eux aussi, un passé lié au ballon rond. Le père, Thierry Hazard, a ainsi joué comme défenseur pour le club de la Louvière, en D2 et D3 belges, et son épouse, Carine Hazard, a évolué au poste d'attaquante en D1 belge féminine. 

Il a reçu son premier carton rouge à cause d'un ramasseur de balles

S'il n'est pas réputé pour être un joueur particulièrement violent, Eden Hazard n'est pas non plus un ange. Preuve en est, le premier carton rouge de sa carrière, reçu le 23 janvier 2013, lors d'un match entre Swansea et Chelsea, en demi-finale de la League anglaise.

Alors que le ballon était sorti des limites du terrain, le milieu offensif avait perdu ses nerfs contre un ramasseur, qui tentait de gagner du temps. Le joueur avait frappé la balle alors que le garçon était couché dessus. Résultat : aucun blessé, mais une image légèrement écornée. 

Il avait presque tout prévu avant le Mondial 

C'était le 12 juin dernier, deux jours avant le début de la compétition. Sur son compte Twitter, l'attaquant des Diables rouges postait ses pronostics pour le mois à venir, jusqu'à la finale.

Avec du recul, si le fait d'imaginer la Belgique victorieuse n'avait rien d'étonnant, le reste de ses prédictions l'était davantage. Car Eden ne s'est pas trompé de beaucoup. Ainsi, dans la partie gauche du tableau, il avait prédit les quarts France-Uruguay et Belgique-Brésil, puis la demie Belgique-France. Dans la partie droite du tableau, il s'était certes trompé sur la présence de l'Espagne et de l'Argentine, mais il avait vu, avant tout le monde, la présence de l'Angleterre en demie. Si l'on suit son raisonnement jusqu'au bout, ce sont les Belges qui soulèveront le trophée dimanche prochain. 

Il ne peut pas résister quand il a un petit creux

L'affaire avait fait couler beaucoup d'encre de l'autre côté de la frontière. Le 3 juin 2011, alors que la Belgique recevait la Turquie (1-1) dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2012, Eden Hazard n'avait pas brillé sur le terrain. Le sélectionneur, Georges Leekens, l'avait remplacé à l'heure de jeu. Le milieu de terrain avait alors quitté les vestiaires du Stade Roi Baudoin pour aller déguster …un hamburger aux abords de l'enceinte, en compagnie de son père et de quelques amis. Le tout alors que la rencontre n'était pas encore terminée. Critiqué, Eden Hazard s'était justifié avec la plus grande des franchises : «J'avais trop faim». 

Il n'est plus le mieux payé des Diables rouges

En 2015, Eden Hazard était le seul représentant belge du Top 100 des sportifs les mieux payés de la planète, selon le magazine Forbes. Mais le meneur de jeu a depuis été distancé par plusieurs de ses compatriotes. C'est son camarade Kevin de Bruyne, joueur de Manchester City, qui est désormais sur la plus haute marche du podium, avec un salaire de plus de 16,5 millions d'euros par an. Suivent Axel Witsel (16 millions), du Tianjin Quanjian, en Chine, Romelu Lukaku (14,6 millions) à Manchester United et… Eden Hazard (11,6 millions) à Chelsea. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles