La France se prépare à la prochaine Coupe du monde féminine

La Coupe du monde 2015 au Canada a été remportée par les Américaines. [©OBIAS SCHWARZ / AFP]

L’année prochaine, c’est au féminin qu’il faudra conjuguer les chants des supporters. Alors que le Mondial 2018 s’est achevé par une victoire des Bleus, c’est au tour des féminines de faire vibrer l’Hexagone. Du 7 juin au 7 juillet 2019, la France accueille la huitième édition de la Coupe du monde féminine de la FIFA.

La compétition opposera 24 équipes qualifiées dont la Chine, la Thaïlande, le Japon, l'Australie, la Corée-du-Sud, le Brésil, le Chili, l'Espagne, l’Italie, et bien sûr la France, qualifiée d’office en tant que pays hôte. Le reste des sélections en compétition sera annoncé au fil des matches barrages qui s'achèveront en juin 2019.

Plus d’une cinquantaine de rencontre seront disputées dans neufs villes française : Reims, Valenciennes, Le Havre, Rennes, Grenoble, Montpellier, Nice, où se tiendra le match pour la troisième place, Lyon, qui recevra les demi-finales et la finale, et enfin Paris qui s’est notamment vu attribuer le match d’ouverture (Parc des Princes).

Comme l’indique le slogan retenu pour la Coupe du monde « Dare to Shine », ça sera « le moment de briller », et pourquoi pas de surfer sur le triomphe des Bleus pour accroitre la mise en visibilité des joueuses de l’équipe de France.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles