A 65 ans, il entame une traversée de l'Australie en courant

Pour boucler ce défi, il devra parcourir 70 kilomètres en moyenne[MYCHELE DANIAU / AFP]

Cinquante-huit jours de course pour traverser l'Australie d'Est en Ouest, soit 4.000 kilomètres dont 1.300 dans le désert : c'est l'incroyable défi que s'est lancé Lionel Rivoire, un jeune retraité cænnais.

Vendredi 24 août, quatre jours seulement après son arrivée en Australie, le Normand a pris le départ de son parcours, qu'il a créé lui-même, avec l'aide de son épouse et de ses amis. «En général, les courses que l'on connaît sont organisées, avec des points de ravitaillement , des tracés. Là, on a loué un camping-car et ce sont eux qui vont faire toute l'assistance, organiser les bivouacs du soir, réapprovisionner en eau...», a-t-il expliqué à Tendance Ouest. «Moi je suis les jambes, eux les bras et la tête !»

Le défi est de taille, mais le Normand n'en est pas à son coup d'essai. Il a déjà sillonné la France et l'Europe avec ses baskets aux pieds, et entend bien réaliser un rêve d'enfant pour commencer sa nouvelle vie de retraité : parcourir «ce pays qui fait rêver beaucoup de monde avec ses grandes étendues sauvages, des animaux qu'on ne rencontre que là-bas», a-t-il soufflé, toujours à Tendance Ouest

Lorsqu'il était encore président de la société Manet, qui fabrique des pinceaux artisanaux, Lionel Rivoire courait «quinze à trente kilomètres par jour». Pour boucler ce défi, il devra parcourir plus du double, soit 70 kilomètres en moyenne. 

Si son parcours se déroule comme il l'a prévu, le Cænnais devrait arriver dans la ville de Perth le 20 octobre prochain. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles