Une défaite qui passe mal pour le XV de France

La déception des Bleus après la défaite contre les Springboks.[ Icon Sport]

Les matchs passent et le bilan reste le même. Le XV de France, séduisant notamment en première période, s’est finalement incliné, samedi, face à l’Afrique du Sud (29-26) lors de son premier test-match de novembre. 

Mais ce cinquième revers consécutif (séries noires de 1981-1982 et de l’an passé entre juin et novembre égalées), le 7e en 9 matchs cette année, n’est pas du tout passer auprès de Jacques Brunel, qui était, dimanche, passablement irrité. «Je suis très énervé quand même car on perd un match qu’on ne doit jamais perdre », a ainsi lâché le sélectionneur.  

Un nouveau test face aux Pumas

Il faut dire que les Tricolores se sont sabordés eux-mêmes. Comptant jusqu’à quatorze points d’avance (23-9), les coéquipiers de Mathieu Bastareaud se sont liquéfiés au fur et à mesure de la partie jusqu’à en perdre le fil dans les toutes dernières secondes. «On a tout fait, on a tout mis pour l’emporter et on se tue nous-même avec nos petites erreurs, a confié le vice-capitaine des Bleus. On leur donne tous leurs points. Ce match on l’a entre les mains et on le laisse filer.» 

Désormais, les Tricolores n’ont plus le choix que de battre l’Argentine, samedi à Lille. Ces mêmes Pumas qu’ils retrouveront en phase de poules l’an prochain à la Coupe du monde. «Il faudra arriver avec la même envie, le même état d’esprit que face aux Sud-Africains», a indiqué Bastareaud. Le Toulonnais et ses coéquipiers serait donc bien inspirés de s’imposer pour retrouver la confiance et surtout s’éviter une crise profonde. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles