PSG : la décision de Rabiot de partir est «ferme et définitive»

Le milieu de terrain du PSG Adrien Rabiot (g) lors d'un match face à l'Etoile Rouge de Belgrade, le 3 octobre 2018 au Parc des Princes [FRANCK FIFE / AFP/Archives] Le milieu de terrain du PSG Adrien Rabiot (g) lors d'un match face à l'Etoile Rouge de Belgrade, le 3 octobre 2018 au Parc des Princes. [FRANCK FIFE / AFP/Archives]

Adrien Rabiot, le milieu de terrain du Paris SG, a pris la décision «ferme et définitive» de quitter son club formateur «parce que la situation aujourd'hui s'est totalement dégradée», a dit mercredi sa mère et agent, Véronique Rabiot, à la radio RTL.

«Il n'y a aucun accord avec aucun club, à aucun moment», a aussi assuré Véronique Rabiot selon les termes du communiqué de la radio RTL. «Nous n'avons le droit de parler avec aucun club avant le 1er janvier et je ne parlerai avec aucun club avant le 1er janvier», a-t-elle dit alors que le joueur de 23 ans est annoncé proche de rejoindre le FC Barcelone, selon la presse sportive.

«Nous ne pouvons rien confirmer, nous ne parlons que des joueurs qui sont au club» et «Adrien Rabiot est un joueur du PSG», avait dit plus tôt dans la journée à l'AFP un porte-parole du club blaugrana.

«Lors du mercato d'été, j'avais signifié à monsieur Henrique», le directeur sportif du PSG, «que je voulais qu'Adrien soit sur la liste des transferts puisque Adrien voulait quitter le club et qu'on l'avait clairement dit», a encore déclaré Véronique Rabiot à RTL, confirmant en revanche que son fils a «eu une proposition de Barcelone pendant le mercato». «Le club a refusé, le club a totalement le droit de refuser, mais on ne peut pas dire qu'il n'était pas au courant.»

Si le jeune homme part libre de tout contrat, son club formateur ne touchera pas d'indemnité de transfert, scenario éventuel fâcheux alors que le PSG fait l'objet d'une enquête de l'UEFA sur sa situation comptable. En attendant, le club a décidé de priver le joueur de temps de jeu, une décision que l'entraîneur Thomas Tuchel «peu(t) comprendre et doi(t) respecter».

Rabiot, qui avait refusé un statut de réserviste de l'équipe de France pour le Mondial-2018, n'a plus été appelé en Bleu depuis et son sélectionneur Didier Deschamps a récemment taclé le joueur : «on ne parle pas d'un joueur qui a fait des performances de haut niveau quand il était avec nous» (6 sélections).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles