CAN 2019 : qui sera le nouveau roi de l'Afrique ?

Les hommes de Javier Aguirre compteront sur leur star Mohamed Salah pour décrocher le titre. [Icon Sport]

Que la fête commence. La plus grande Coupe d’Afrique de l’histoire, avec 24 sélections, s’ouvre vendredi en Égypte. Et elle promet d’être spectaculaire.

Après les doutes et les polémiques liés à l’organisation du cette CAN 2019, qui devait initialement avoir lieu au Cameroun (l’Égypte a finalement été nommé en janvier), à la sécurité ou encore aux problèmes que rencontrent le président de la CAF, Ahmad Ahmad, il est désormais l’heure de laisser place au sportif.  

Et les regards des 98 millions d’Égyptiens seront évidemment tournés sur la sélection des Pharaons, qui feront leur entrée en lice ce soir au stade international du Caire face au Zimbabwe, avec l'objectif de décrocher un huitième titre continental. Et après une finale perdue en 2017 au Gabon face au Cameroun (2-1) et une Coupe du monde 2018 décevante (élimination dès la phase de groupes alors qu’elle était dans une poule abordable), la sélection égyptienne compte bien se rattraper devant son bouillant public connaisseur.

Le Sénégal de Mané, l'autre favori

Pour parvenir à leurs fins, les hommes de Javier Aguirre compteront sur leur star Mohamed Salah (27 ans), récent vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool (contre Tottenham, 2-0). Le natif de Nagrig, où il revient chaque été, est en mission. « J’espère (…) que je remporterai la Coupe d’Afrique des Nations », avait-il déclaré fin mai.

Mais la route vers « le Grand Huit » ne sera évidemment pas simple pour autant. « Mo » Salah aura de redoutables adversaires et prétendants au trône. A commencer par le Sénégal de son ami et coéquipier en club, Sadio Mané. Egalement meilleur buteur de Premier League (22 buts), le n°10 des Lions de la Teranga semble être à son meilleur niveau. Il est très attendu par tout un peuple qui rêve d’être enfin vainqueur en Coupe d’Afrique. Et cette année pourrait être la bonne pour la « Team 221 » avec une belle équipe (Kalidou Koulibaly, Ismaïla Sarr, Mbaye Niang…).

Derrière, le Cameroun, tenant du titre, sera aussi à surveiller. S’ils ne possèdent pas la meilleure équipe de leur histoire, les Lions indomptables emmenés par le Parisien, Eric Maxim Choupo-Moting, ont prouvé en 2017 qu’il fallait compter sur eux. Le Maroc du Français Hervé Renard, double vainqueur du trophée (2012 avec la Zambie et 2015 avec la Côte d’Ivoire), se présentera avec une belle équipe sur le papier. Mais souvent attendus, les Lions de l’Atlas n’arrivent pas à confirmer en compétition officielle.

A moins qu’un challenger (Algérie, Tunisie, Côte d’Ivoire, Nigeria) ne tire son épingle du jeu dans ce premier long tournoi. Et parvienne aussi à braver la chaleur attendu (jusqu’à 40 degrés !).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles