«Mettre un caramel», «plaquage cathédrale», «envoyer un saucisson»… Le lexique original du rugby

L'ovalie est commentée avec un vocabulaire pour le moins fleuri. [PA Images / Icon Sport]

Le monde du rugby regorge d’expressions en tout genre. Voici une liste non exhaustive des différents termes plus ou moins originaux à connaître ainsi que leur signification.

«Arrêt-buffet»

Aussi appelé «bouchon», il s’agit d’un plaquage particulièrement viril et spectaculaire qui stoppe net un adversaire. Les termes «coller un timbre» et «tampon» peuvent également être utilisés pour qualifier ce type de plaquage.

«Ascenseur»

«Faire un ascenseur» consiste à soulever l’un de ses coéquipiers lors d’une touche ou d’une remise en jeu pour qu’il puisse plus facilement se saisir du ballon en l'air.

«Biscotte»

Ce mot sert à désigner un carton. Lorsqu’un joueur écope d’un carton jaune (expulsion temporaire pendant dix minutes) ou rouge (expulsion définitive), on dit qu’il «reçoit une biscotte».

«Boite à gifles»

Comme son nom l’indique, ce terme est utilisé lors d’une échauffourée entre joueurs et que quelques coups sont échangés.

«Caramel»

«Coller un caramel» ou «se prendre un bon caramel» n’est ni plus ni moins qu’un bon «tampon», à savoir un plaquage assez violent.

«Cathédrale»

Il sert à désigner un type de plaquage très dangereux et interdit. Il consiste à saisir un adversaire, le soulever et le faire plonger la tête la première vers le sol. Ce geste est généralement sanctionné d’un carton rouge à l’encontre du plaqueur.

«Chandelle»

Une «chandelle» est un coup de pied dans le ballon afin qu’il monte le plus haut possible, en vue de permettre aux coéquipiers du botteur de se rendre au point de chute avant qu’il ne touche terre.

«Chef de gare»

Il désigne un arbitre qui a tendance à siffler sans arrêt et à ne pas appliquer la règle de l’avantage.

«Chistera»

Il s’agit d’une passe effectuée dans le dos, un peu à la façon du geste de la pelote basque.

«Cocotte»

Une «cocotte», aussi appellée un «maul», est un regroupement de joueurs qui se lient autour du porteur du ballon et qui avance vers la ligne de but adverse. Les joueurs doivent impérativement rester debout.

«Cravate»

Au rugby, une «cravate» est loin d’être élégante. Au contraire. Il s’agit d’un plaquage réalisé avec le bras tendu au niveau du cou ou du visage de l’adversaire. Ce geste dangereux est très souvent sanctionné par un carton.

«Cuillère»

Une cuillère est une sorte de croche-pied. Ce geste, pratiqué par un défenseur qui court après l'attaquant, consiste à faire tomber ou déséquilibré l'adversaire en lui attrapant l’un de ses pieds avec sa main.

«Être au frigo»

Un joueur «est au frigo» lorsqu’il a reçu un carton jaune, synonyme d’exclusion temporaire de dix minutes.

«Fourchette»

Une fourchette est un très vilain geste. Il consiste à mettre les doigts dans les yeux de son adversaire pour l’aveugler. Il est généralement sanctionné d’un carton. 

«La cabane est tombée sur le chien»

Cette expression signifie qu’une équipe est au plus mal et qu’il n’y a plus beaucoup d’espoirs d'inverser la tendance pour espérer remporter la rencontre.

«Les mouches ont changé d’âne»

Cette expression est utilisée lors d’un retournement de situation au cours d’un match.

«Pizza»

Une «pizza» est ballon très mal lancé lors d’une touche.

«Raffut»

Effectué bras tendu et main ouverte, le raffut consiste pour le joueur en possession du ballon à repousser ses adversaires pour éviter d’être plaqué.

«Saucisson»

Un peu comme la «pizza», un saucisson désigne une passe de mauvaise qualité.

«Terre promise»

La «terre promise» sert à désigner l’en-but adverse, où l’on peut marquer les essais.

«Tortue»

Autre nom de la «cocotte», la tortue avance de façon conséquente avec le ballon vers l’en-but adverse.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles