Toujours sans club, Yoann Gourcuff brille au tennis

Yoann Gourcuff est sans club depuis son départ de Dijon en janvier dernier. Yoann Gourcuff est sans club depuis son départ de Dijon en janvier dernier.[Johnny Fidelin/Icon Sport]

Du ballon rond à la petite balle jaune. Sans club depuis son départ de Dijon, il y a bientôt un an, Yoann Gourcuff a mis le football de côté pour se (re)mettre au tennis. Avec réussite.

Revenu s’installer en famille sur ses terres bretonnes d’origine, du côté de Ploemeur, l’international français (33 ans), qui a vu sa carrière gâchée par les blessures à répétition, a pris une licence au club du TC Lamor-Plage dans le Morbihan, qui évolue en D2 départementale. Et ses débuts avec l’équipe 4 ont été couronnés de succès.

Le mari de la présentatrice Karine Ferri a remporté ses deux premiers matchs en simple sur le score sans appel de 6-0, 6-0, dont l’un contre un adversaire mieux classé que lui, a rapporté Ouest-France. «De mémoire, au second set, il n’a pas mis une balle dehors», a confié l’un des deux au quotidien.

Surprenant ? Pas tant que ça. Dans sa jeunesse, Yoann Gourcuff, qui affiche aujourd’hui un classement 15/4, était l’un des grands espoirs du tennis breton. En 1998, il avait même participé à l’Open super 12 d’Auray, remporté par un certain Rafael Nadal. S’il a longtemps hésité avec le tennis, le meneur de jeu passé par Rennes, Bordeaux, l’AC Milan ou encore Lyon, il avait finalement opté pour le football dans son adolescence.

Reste à savoir s’il continuera à sévir raquette à la main ou s’il rechaussera les crampons en cas d’offre intéressante, lui qui n’a pas mis officiellement un terme à sa carrière de footballeur.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles