Un télescope géant pour remonter aux origines de l’univers

Une photo de l'univers prise en 2010 par le Spitzer Space Telescope de la Nasa.[NASA/JPL Caltech / AFP]

D'ici 2024 un radiotélescope inédit devrait voir le jour. Il permettrait à l'homme de remonter aux origines de l'univers.

C’est le radiotélescope de la démesure. La firme IBM et l’Institut Néerlandais de Radio-Astronomie (ASTRON) viennent d’annoncer qu’ils allaient unir leurs moyens en vue de créer un super ordinateur capable de gérer l’instrument astronomique le plus grand du monde d’ici à 2024.

Le projet SKA (Square Kilometer Array) ambitionne d’en savoir plus sur les origines de l’univers, il y a 13 milliards d’années. Une véritable machine à voyager dans l’espace et le temps, colossale, qui impliquera de faire fonctionner ensemble plusieurs millions d’antennes paraboliques.

Pour explorer la voute céleste et ses mystères, IBM aura recours à un super calculateur capable de décoder chaque jour un exaoctet (1 suivi de 18 zéros !), soit deux fois le nombre de données qui transitent quotidiennement sur l’Internet mondial. 

Un investissement global de 1,5 milliards d’euros

Vingt pays vont investir plus d’1,5 milliards d’euros dans ce radiotélescope géant qui devrait être basé en Afrique du Sud ou en Australie, le lieu n’étant pas encore arrêté. Sa technologie devrait permettre de scruter les confins de notre univers, avec ses trous noirs, ses pouponnières d’étoiles et ses galaxies situées à des millions d’années lumières.

Une révolution pour les astronomes, mais aussi pour le secteur informatique. Car avec ce super ordinateur, IBM devrait mettre au point l’un des calculateurs les plus puissants de la planète.

À suivre aussi

Bon à savoir D'où vient l'expression «tirer des plans sur la comète» ?
Science La vie extraterrestre détectée d'ici à 30 ans, selon le Nobel de physique
Plusieurs phénomènes étranges ont été observés.
Espace Le trou noir supermassif au centre de notre galaxie est de plus en plus vorace

Ailleurs sur le web

Derniers articles