Twitter saisit la justice américaine contre des spammeurs

Le groupe de microblogs Twitter a saisi un tribunal fédéral américain contre des auteurs de courriers et messages indésirables (spams), qui inondent son réseau, a-t-il indiqué vendredi sur son blog[AFP/Archives]

Le groupe de microblogs Twitter a saisi un tribunal fédéral américain contre des auteurs de courriers et messages indésirables (spams), qui inondent son réseau, a-t-il indiqué vendredi sur son blog.

Twitter annonce avoir décidé de poursuivre le noyau "le plus aggressif", qu'il accuse d'être derrière la multiplication des spams à laquelle fait face le réseau social. Ceux-ci vont, indique-t-il, des fausses promotions à de la fraude en passant par l'envoi de liens vers des sites ou dossiers contenant des virus.

"Aujourd'hui nous avons ajouté une arme supplémentaire à notre arsenal (de lutte contre les auteurs de spams): la loi", écrit le groupe basé à San Francisco, et qui revendique 140 millions d'utilisateurs.

"Avec cette plainte, nous nous attaquons directement à la source", souligne Twitter, qui espère ainsi décourager de futurs auteurs de spams en herbe.

"Nous espérons que cette plainte aura un effet dissuasif pour les autres auteurs de spams", écrit le groupe.

La plainte a été déposée auprès du tribunal fédéral de San Francisco et vise cinq logiciels générant automatiquement des spams et leurs créateurs, a précisé Twitter.

Les spams sont des courriers électroniques ou messages indésirables qui envahissent les boîtes aux lettres électroniques ou des comptes personnels sur les réseaux sociaux.

À suivre aussi

législation Grève RATP : tout savoir sur le télétravail
Les mariages issus des rencontres sur Internet durent plus longtemps
Société Les mariages issus des rencontres sur Internet durent plus longtemps
PewDiePie, premier youtuber indépendant à obtenir 100 millions d'abonnés
Internet Youtube : PewDiePie passe la barre des 100 millions d'abonnés

Ailleurs sur le web

Derniers articles