C'est prouvé, on dort mal les soirs de pleine lune

[La Lune.[CC / dvs]]

Si, selon les croyances la peine lune pourrait déclencher les accouchements, une étude scientifique démontre qu’elle aurait des incidences sur notre sommeil. 

 

Cette étude publiée jeudi dans la revue Current Biology est, selon les chercheurs, la première preuve scientifique de l’influence du cycle lunaire sur le sommeil de l’homme. Une idée reçue qui viendrait donc à être soutenue scientifiquement.

Le professeur Christian Cajochen de l’hôpital psychiatrique de Bâle a dirigé les recherches, étudiant en laboratoire trente volontaires lorsqu’ils dormaient. En analysant pendant une semaine les activités cérébrales, les mouvements oculaires et les sécrétions d’hormones des patients, les chercheurs ont conclu que la qualité du sommeil s’altérait selon les cycles de la lune.

 

Vingt minutes de sommeil en moins

Ainsi, lors de la pleine lune, l'activité cérébrale liée à la phase profonde du sommeil diminue de 30%. Un individu met ainsi cinq minutes de plus à s’endormir et dort vingt minutes de moins.

Les participants à l'expérience ont estimé que leur sommeil était de moins bonne qualité pendant la pleine lune. Ils avaient également des plus bas niveaux de mélatonine, une hormone qui régule le sommeil et les cycles de veille et de sommeil.  

"Le cycle lunaire semble avoir une influence sur le sommeil humain, même si on ne « voit » pas la lune et que l'on ne sait pas" qu'il s'agit d'un soir pleine lune, explique Christian Cajochen. L’Université rappelle également que le sommeil de l'homme est d’avantage influencé par d’autres éléments que le cycle lunaire, telle que la lumière artificielle.  

L'influence lunaire est bien connue sur des animaux notamment marins chez qui le clair de lune régule les comportements de reproduction, notent les chercheurs.

 

Les requins fuient la pleine lune et le soleil 

Les mystères de morphée 

Un tiers des Français ne dorment pas assez 

À suivre aussi

Drogue Les hommes qui fument du cannabis, plus fertiles que les autres ?
Etats-Unis Beyoncé lance une bourse d’étude pour les femmes
L'alcool peut s'avérer beaucoup plus calorique que les sodas.
Alcool L'alcool fait consommer bien plus de calories que les sodas

Ailleurs sur le web

Derniers articles