L’horoscope, une passion française

Huit Français sur dix s’empressent de lire ou d’écouter leur horoscope [CC/e_pics]

Entretien d’embauche, demande en mariage, résultat d’examen ou vente d’un bien, certains Français demandent conseil aux voyants avant de prendre une décision. Gare aux charlatans et aux personnes malintentionnées.

 

Archives – Article publié le mardi 30 juin 2009

 

«Les astres jouent aujourd’hui en votre faveur. Tout vous réussit. Vous bénéficiez d’une formidable cote de popularité auprès de votre entourage professionnel et amical.» Chaque jour, environ huit Français sur dix s’empressent de lire ou d’écouter leur horoscope afin de découvrir ce que l’avenir leur réserve. Que l’on soit fasciné ou simplement curieux, pour ou contre ces sciences occultes, l’astrologie ne laisse pas insensible. « On n’écoute que ce qui nous plaît. Le reste, on n’en tient pas compte. L’astrologie sert de pilule de bonheur », précise le Dr Edouard Collot, médecin psychiatre.

Sur la Toile, des milliers de sites ésotériques proposent des consultations, le plus souvent payantes, et offrent des cadeaux en tout genre (médaillons, porte- bonheur, etc.). Selon le ministère de l’Economie et des Finances, le marché des arts divinatoires avait engendré un chiffre d’affaires de plus de 3,2 milliards d’euros en 2000, soit près de 15 millions de consultations. Les prévisions annuelles des célèbres astrologues comme Christine Haas, Didier Colin, Elizabeth Teissier sont frénétiquement attendues par de nombreux adeptes. Les livres se vendent à des milliers d’exemplaires, garantissant aux maisons d’édition et à leurs auteurs de fortes retombées à la fois économiques et médiatiques.

 

Astres et pouvoir

Leaders politiques, chefs d’entreprise, personnalités du show business, beaucoup s’intéressent à l’astrologie sans for- cément avouer leur penchant. D’autres en revanche ne renient rien et affichent leur intérêt, à l’instar de Nancy Reagan, veuve de l’ancien président des Etats- Unis, Ronald Reagan. Choquée par la tentative d’assassinat contre son mari en 1981, l’ancienne First Lady a déclaré avoir fait appel à uns astrologue pour déterminer l’agenda présidentiel en fonction du positionnement des planètes.

Dans l’Hexagone, certaines personnalités de l’Etat se prêtent parfois au jeu des prédictions. Le maire Nouveau Centre (NC) d’Issy-les-Moulineaux, André Santini, assure consulter des astrologues. «J’aime avoir la confirmation que mon intuition est la bonne, nos décisions sont d’abord rationnelles, je vais donc chercher confirmation dans l’irrationnel», avouait-il dans une interview accordée au magazine Marie Claire.

 

Marchands de rêves

L’astrologie s’avère enfin un instrument de recrutement, parfois utilisé par les chefs d’entreprise. Outre la graphologie ou les tests psychologiques, l’obtention de la date et de l’heure de naissance – deux informations nécessaires à la réalisation du thème astral – peut permettre de percer les mystères de candidats potentiels. Cependant, ces pratiques ne sont pas tolérées par la loi et ne doivent en aucun cas être réalisées à l’insu du futur employé. Ces méthodes de recrutement « tendent à une recherche sur la personnalité du candidat et non sur ses aptitudes professionnelles. La personne qui s’estime lésée par de tels procédés peut saisir le juge», précise le ministère du Travail et des Relations sociales. De plus, l’Institut national des arts divinatoires (Inad) soutient les victimes de charlatans et dénonce les cabinets aux pratiques illicites. Sur les 100 000 professionnels du secteur, près de 60 % ne seraient pas déclarés, selon le ministère de l’Economie.

 

+++

 

Ces personnalités fascinées par l’astrologie

Pendant son mandat, François Mitterrand aurait à maintes reprises consulté Elizabeth Teissier. L’astrologue a par la suite publié un ouvrage intitulé Sous le signe de Mitterrand, sept ans d’entretiens (Editions n°1), dans lequel elle relate la relation qu’elle entretenait avec le Président et ses confidences. Les proches de Mitterrand, dont sa fille Mazarine Pingeot, ont toujours démenti le fait qu’il attendait son aval pour prendre ou non des décisions politiques.

Raymond Domenech, l’ex sélectionneur de l’équipe de France de football, est féru d’astrologie. Il s’y intéresse à la fin des années 1980 alors qu’il est entraîneur de Lyon. Il avoue étudier les dates de naissance et les signes zodiacaux de ses joueurs pour mieux les comprendre et les cerner. Mais il n’en oublie pas pour autant leurs compétences sportives. Le compagnon d’Estelle Denis précise qu’il ne choisit pas un joueur plus qu’un autre en fonction de son thème astral.

 

Vidéo : la dispute entre Françoise Hardy et Elizabeth Teissier en 1986

 

 

Quand elle ne chante pas pour « Tous les garçons et les filles » et « Le Temps de l’amour », François Hardy s’adonne à une autre passion. Depuis des années, Françoise Hardy s’intéresse en effet à l’étude des astres. La chanteuse a rédigé de nombreux ouvrages à ce sujet comme L’astrologie universelle (éd. Albin Michel) ou Les rythmes du zodiaque (éd. Le Cherche Midi). En 1986, elle crée la polémique en remettant en cause le travail d’Elizabeth Teissier dans l’émission C’est aujourd’hui demain diffusée, à l’époque, sur FR3.

 

Les voyants birmans au chevet des puissants

Les astrologues asiatiques prédisent une année du Serpent venimeuse

 

Vous aimerez aussi

Asie Que signifie le cochon dans la culture chinoise ?
astrologie L'éclipse de lune invisible en Ile-de-France
Sri Lanka Sri Lanka : un astrologue dans de sales draps pour avoir prédit (à tort) l'assassinat du président

Ailleurs sur le web

Derniers articles