Une ado qui ne fait pas rire le FBI

La blague de Sarah n'a pas été du goût du FBI. [LOIC VENANCE / AFP]

Le FBI ne plaisante vraiment pas avec le terrorisme. Sarah, une Néerlandaise de 14 ans qui avait publié un message sur Twitter, en a fait les frais.

 

"Bonjour, mon nom est Ibrahim et je viens d’Afghanistan. Je fais partie d’al-Qaida et le 1er juin je vais faire quel­que chose d’énorme", avait-elle posté dimanche à la compagnie American Airlines. Qui lui a répondu sèchement : "Nous prenons ces menaces très au sérieux. Votre adresse IP et autres détails seront envoyés au FBI".

L’adolescente s’est alors confondue en excuses. "Oh mon dieu, c’était une blague", a-t-elle répondu, avant de se défendre sur une douzaine de tweets, précisant qu’elle aurait aimé devenir célèbre mais certainement "pas comme Oussama Ben Laden". Elle a même été jusqu’à accuser une amie à sa place et leur a proposé de récupérer son adresse IP.

 

Un échange dont la twittosphère s’est emparée, certains se moquant, d’autres prenant sa défense.

La jeune fille a fini par fermer son compte twitter et a été arrêtée par la police hollandaise, tandis qu’American Airlines a supprimé les messages, car ils généraient trop de trafic.

 

Un trafic de cannabis démantelé grâce à Twitter

Elle n'aurait pas dû tweeter une blague raciste

Arabie Saoudite : 3 mois de prison et 80 coups de fouet pour un tweet

À suivre aussi

Pays-Bas Une famille entière cachée depuis 9 ans dans une cave
Insolite Un perroquet placé en prison aux Pays-Bas
Seine-Maritime Incendie de l'usine Seveso à Rouen : après les Hauts-de-France, le nuage est arrivé en Belgique et aux Pays-Bas

Ailleurs sur le web

Derniers articles