Premières impressions après l'avant-première de Game of Thrones, saison 5

La saison 5 de Game of Thrones est attendue pour le 13 avril sur OCS City.[HBO]

Pas de spoilers, c’est promis. Hier soir, quelques 3 000 veinards à travers le monde ont pu assister à la projection du premier épisode de la saison 5 de Game of Thrones. Direct Matin était bien évidemment présent.

 

Plus que trois jours avant la diffusion officielle du premier épisode de la saison 5 de Game of Thrones. Les abonnés d’OCS et CanalSat seront les premiers servis, et ce dès lundi.

Et cette année, chaque épisode sera diffusé en simultané avec les États-Unis, soit à 3h du matin heure française sur OCS City, puis immédiatement disponible sur OCS Go (le service replay d’OCS). Une deuxième diffusion est prévue, toujours sur OCS City, dès 20h55. Que la vie est bien faite !

 

Un premier épisode qui promet

En France, c’est au MK2 Bibliothèque à Paris que des centaines de fans de tous horizons ont été invités à découvrir en avant-première le premier épisode d’une saison 5 qui, disons le tout de suite, promet d’être épique.

 

Après avoir patientés dans une (très) longue file d’attente (voir ci-dessus), tout le monde a pu s’installer tranquillement dans la salle. Sur l’écran, les tweets de ceux qui sont présents, et des autres, permettent de patienter.

 

Quatre catégories de tweets se distinguent. Il y a les jaloux.

 

Ceux qui sont trop contents de faire partie des privilégiés.

 

Ceux qui menacent de tout balancer.

 

Et ceux qui font rire tout le monde.

 

Petite sueur froide quand la musique "The Rains of Castamere" résonne dans la salle alors que les portes se ferment. Quelqu’un va-t-il se faire trancher la gorge ? Les "officiels" (CanalSat, OCS) font leur discours. Les lumières s’éteignent… et se rallument. Un problème technique repousse de quelques minutes la diffusion. AAAAhhhhhhHHHH !!!! (Cri de désespoir en raison d'une patience fortement entamée). La tension est à son paroxysme.

Quand le générique commence, les applaudissements fusent dans la salle. Et s’interrompent presque immédiatement. Tout le monde écoute religieusement cette petite musique bénie des dieux qui précède les premières images d’une saison 5 tant attendue.

Une heure plus tard. Le sentiment oscille entre la joie pure, et ce désir incontrôlable d'en voir "plus". C’était tellement bien qu’on crève d’envie de regarder les neuf autres épisodes dans la foulée. Ce n’est pas possible ? Bien sûr que non. La poignée de privilégiés que nous sommes redeviendront dès lundi soir de simples mortels impatients, comme tous les autres, de découvrir la suite. Et c’est très bien comme ça.

 

Allez, une petite mise en bouche pour finir :

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles