A Machecoul, le muguet cueilli par des réfugiés

Par
Mis à jour le Publié le

Une partie des 60 millions de brins de muguet que vous trouverez pour le 1er mai aura été cueilli par des demandeurs d'asile ou des réfugiés.

Dans le pays nantais, plus gros producteur de muguet en France, pour faire face au manque de main-d'oeuvre, la Préfecture a accordé des dérogations pour la récolte de la fleur porte bonheur. Ainsi, pour l'occasion, des demandeurs d'asiles se sont relayés pendant plusieurs jours pour ramasser des brins de muguets.

À suivre aussi

La tradition du muguet ne se perd pas
1er mai La tradition du muguet ne se perd pas
législation 1er mai : ce que dit la loi sur la vente du muguet
tradition Y'aura-t-il du muguet le 1er mai ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles