Nouveau procès dans l’affaire Georges Tron et Eva Loubrieu

Mis à jour le Publié le

C'est la deuxième semaine du procès Georges Tron qui se tient à la cour d'assises de Bobigny. Une des deux anciennes employées municipales de la ville de Draveil accusent Georges Tron, l’ancien maire de la ville, de l'avoir violée et agressée sexuellement.

Eva Loubrieu, 44 ans, est entendue par la cour d’assises de Bobigny. Elle est déterminée à ce que la vérité soit révélée.

L’ancienne employée municipale de la ville de Draveil a rencontré pour la première fois Georges Tron au printemps 2006, à sa permanence de Soisy-sur-Seine dans l’Essonne dans le cadre d’un projet professionnel. Dans sa plainte, Eva Loubrieu a expliqué que l'élu l’avait invité deux fois à diner après ce rendez-vous.

À la fin de chaque repas, l’ancien secrétaire d’État lui aurait touché les pieds, sous couvert de réflexologie plantaire et fait des avances. Ce qui pousse Eva Loubrieu à porter plainte en 2011. 

Georges Tron est aujourd’hui jugé pour viols et agressions sexuelles. Après une première tentative de procès en décembre 2017, teinté par de multiples incidents, l’ancienne employée municipale de 44 ans veut voir le bout du tunnel. Malgré l’absence d’éléments matériels, et de témoins directs, Eva Loubrieu est prête aujourd’hui à affronter Georges Tron afin de faire entendre son histoire et sa souffrance.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles