Transparence : les députés mauvais élèves

Par
Mis à jour le Publié le

En matière de transparence, les députés seraient ils les plus mauvais élèves. C’est en effet le résultat de l’étude menée par le Projet Arcadie, le site d’observation de la vie parlementaire.

Il indique que seuls 10% des députés ont rempli leur déclaration d’intérêts auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Une aberration pour la fondatrice du projet.

Si certains députés parlent d’omission, d’autres contestent ce rapport. Selon un sondage Ifop pour le Projet Arcadie, 77% des Français estiment que la France ne se donne pas les moyens de lutter contre la corruption.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles