Mortalité routière : la faute aux «radars vandalisés» par les gilets jaunes ?

Par
Mis à jour le Publié le

Le nombre de tués sur les routes a augmenté de 3.9% sur les routes de France au mois de janvier. Une hausse que certains imputent à la dégradation des radars par les gilets jaunes.

En janvier, le gouvernement annonçait que près de 60% des radars en France avaient été détruits depuis le début de la mobilisation des gilets jaunes. Sur twitter, certains font le lien entre ces deux tendances.

Mais il s’agit d’une polémique infondée pour les gilets jaunes. Benjamin Cauchy, porte-parole du mouvement en Haute-Garonne, parle de «mauvaise foi». Jean-Baptiste Iosca, avocat spécialiste du code de la route, affirme également qu’il n’y a aucune corrélation entre les deux phénomènes.

Cette augmentation de la mortalité en janvier a été constatée à la suite de nombreux accidents en agglomération et sur des autoroutes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles