Pour Yannick Jadot, Emmanuel Macron «est dans la pure communication» sur le climat

Par
Mis à jour le Publié le

Yannick Jadot, député Europe Ecologie les Verts (EELV), était l’invité de #LaMatinale ce vendredi 15 mars. L’occasion d’évoquer plusieurs thèmes : le scrutin européen, la mobilisation de la jeunesse pour la préservation du climat ou encore l’action du gouvernement.

Le député européen a d’abord rendu hommage aux victimes des attaques contre des mosquées survenues, plus tôt dans la journée à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. «On voit l’extrême droite monter partout en Europe, partout dans le monde avec des discours de haine», a-t-il répondu sur une éventuelle montée des violences de la part de l'extrême droite.

Il a également évoqué les campagnes électorales de Donald Trump et de Jair Bolsonaro, notamment, qui ont, selon lui, attisé la haine sur les questions migratoires. «On a l’absolu responsabilité, au-delà des enjeux de sécurité, de reconstruire un projet de société qui nous réconcilie les uns avec les autres», a ajouté l’élu.

Une alliance écartée pour les Européennes

Yannick Jadot a estimé que le président Emmanuel Macron était «dans la pure communication» en matière de lutte contre le déréglement climatique, affichant sa détermination à l'internationale sans que cela ne soit suivi d'actes.  

«C’est une formidable mobilisation de la jeunesse», a-t-il affirmé sur la grève des lycéens ayant choisi de manifester pour le climat organisée ce vendredi 15 mars. « Mon seul sujet aujourd’hui c’est de sauver l’Europe pour sauver le climat ».

Yannick Jadot a écarté l’idée d’une alliance avec le mouvement de Raphael Glucksmann ou le parti socialiste (PS).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles