Venezuela : qui soutient encore Nicolas Maduro ?

Par
Mis à jour le Publié le

Jusqu'où ira le bras de fer que se livrent au Venezuela le président en place, Nicolas Maduro, et Juan Guaido, le président auto-proclamé ? Ce dernier a reçu le soutien des États-Unis, de l'Europe et d'une partie de l'Amérique latine. Mais Nicolas Maduro semble pouvoir compter encore sur le soutien de l'armée et d'une partie de la population.

Comme dans les quartiers les plus pauvres de Caracas, la capitale du Venezuela, où peu d’habitants remettent en question la légitimité de Nicolas Maduro. Pour eux, il reste l'héritier d'Hugo Chavez, celui qui a mené de 1998 à 2012 la «Révolution bolivarienne», une politique sociale financée grâce à la nationalisation des industries du pétrole.

À l'époque, le Venezuela produisait plus de 3 millions de barils par jour contre 1 million actuellement. Les autorités rejettent la faute sur les sanctions américaines qui ont fait chuter le prix du baril. Le gouvernement refuse catégoriquement toute aide humanitaire en provenance des États Unis.

Juan Guaido, reconnu comme président intérimaire du Venezuela par une quarantaine de pays, s'est dit pour sa part prêt à tout, y compris à autoriser une intervention militaire des États-Unis, pour chasser Nicolas Maduro du pouvoir.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles