Ces grands monuments incendiés à travers le monde

Par
Mis à jour le Publié le

Comme Notre-Dame de Paris, de nombreux monuments historiques ont été ravagés par les flammes. Retour sur les plus célèbres d’entre eux.

A Londres en 1936, le célèbre palais des expositions le Crystal Palace est en flamme. Il sera détruit intégralement.

Le 20 novembre 1992, toute la Grande-Bretagne retient son souffle en regardant le château de Windsor en proie aux flammes. La résidence royale est ravagée par un incendie qui épargnera de justesse les appartements privés de la Reine. Il faudra cinq ans de travaux pour sa reconstruction.

Quatre ans plus tard, en 1996, un autre incendie touche une des références mondiales de l’art lyrique : La Fenice à Venise. Elle sera totalement détruite. L’enquête conclura qu’il s’agissait d’un acte criminel commis par deux électriciens. Ces derniers ne souhaitaient pas payer des pénalités de retard pour les travaux.

En 2015, les habitants de Moscou regardent, impuissants, le monastère de Novodevichy partir en fumée. Tout comme Notre-Dame de Paris, l’édifice était en pleine rénovation.

Et plus récemment, dans la nuit du 2 au 3 septembre 2018, un gigantesque incendie démarre dans le musée national de Rio de Janeiro. Il est réduit en cendres. D’après l’enquête, le feu serait parti du système de climatisation. Le musée abritait la plus importante collection d’histoire naturelle d’Amérique Latine.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles