Une ONG nettoie les océans pollués par le matériel de pêche

Par
Mis à jour le Publié le

Pour protéger les espèces aquatiques du matériel de pêche abandonné dans les fonds marins, l’ONG Ghost Fishing a décidé de parcourir l'océan Atlantique afin de le nettoyer de ces déchets nocifs pour la faune et la flore maritime.

Pour y parvenir, Pascal Van Erp, plongeur et fondateur de l'ONG Ghost Fishing, sillonne les profondeurs de l'Atlantique sud, à la recherche d'une nouvelle espèce : les zombies sous-marins. Il s’agit en réalité d’une multitude d’objets retrouvés dans les eaux profondes : des cordes, des filets, des casiers, du matériel de pêche abandonné.

Une fois repéré, le plongeur se charge de faire remonter ses trouvailles à la surface. «Lorsque du matériel de pêche est perdu dans les océans, il continue à capturer des poissons. En fait, c'est une sorte de cercle de la mort, le poisson se fait attraper par le filet, en mourant il attire d'autres animaux qui à leur tour meurent. C'est donc un processus continu. C'est juste un gaspillage de poisson», explique-t-il.

Depuis maintenant sept ans, l’ONG Ghost fishing, a donc pour mission de chasser les zombies marins des océans. Malgré son engagement aux côtés d’autres associations, elle ne couvre aujourd'hui qu'un pourcent de la surface maritime globale qu'il faudrait pouvoir nettoyer. D’après les Nations unies, 640.000 tonnes de matériel de pêche sont abandonnées chaque année.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles