Periscope va modérer les commentaires

Periscope avait bénéficié d’un coup de projecteur inattendu le jour où Serge Aurier, défenseur du Paris Saint-Germain avait dérapé sur l’application, insultant notamment son entraineur. [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

L’application de Twitter a décidé de modérer les commentaires en temps réel. La tâche sera confiée à un jury d’internautes sélectionné au hasard. 

Dans l’œil du cyclone en raison des nombreuses dérives constatées, Periscope devait réagir. L’application rachetée par Twitter permet diffuser un flux vidéo en direct et de commenter ces flux. Elle fonctionnait jusqu’alors sur le système de signalement de contenu par les internautes. Une solution permettant de mettre un avertissement ou de supprimer les commentaires ou images jugés illégaux ou choquants à posteriori. Une solution qui n’a jamais empêché les dérives sur un réseau social basé sur l’instantanéité. 

A lire aussi : Un accouchement en direct sur Facebook fait polémique

Un panel de spectateurs

L’application a donc annoncé sur Medium la mise en place d’un nouveau dispositif qui permettrait de modérer les commentaires en temps réel. Ce système repose sur la collaboration des spectateurs puisqu’en cas de signalement de contenu abusif par des internautes, l’application sélectionnera un panel aléatoire de spectateurs chargés de déterminer si le commentaire en question doit être supprimé ou non. Si une majorité estime le commentaire choquant, l’auteur de ces propos sera temporairement bloqué dans la discussion. En cas de récidive, il sera bloqué jusqu’à la fin de la diffusion. L’application assure que l’intégralité des opérations sera effectuée en quelques secondes, mais précise cependant que cette option de modération sera activable. En d’autres termes, le diffuseur pourra choisir de ne pas voir sa diffusion modérée. 

De nombreux dérapages

En un peu plus d’un an, Periscope revendique déjà plus de 10 millions d’utilisateurs, et plus de 200 millions de retransmissions en direct. Face à cette toute nouvelle ampleur, l’urgence de revoir la modération se faisait de plus en plus pressante, comme les récentes histoires ont pu en témoigner (dérapage du joueur du PSG Serge Aurier, suicide d’une jeune femme en direct, agressions filmées). Face à cette situation, l’application a assuré vouloir «s’engager à développer des outils pour faire de Periscope un endroit accessible à tous, pour connecter les gens en temps réel». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles