Aquarius : Rome annule une rencontre à Paris et exige des excuses de la France

Le rendez-vous était prévu ce mercredi après-midi à Bercy.[KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

La crise entre la France et l'Italie sur les migrants de l'Aquarius s'est aggravée mercredi, Rome exigeant des excuses de la France après des propos jugés «inadmissibles», menaçant d'annuler une rencontre entre les dirigeants des deux pays vendredi.

Nouvel épisode de cette bataille rangée entre les deux pays, le ministre italien des Finances Giovanni Tria a préféré rester à Rome plutôt que de rencontrer comme prévu mercredi son homologue français Bruno Le Maire. Ce dernier a dit «regretter» cette décision et espérer une nouvelle rencontre «très vite».

Le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, patron de la Ligue (extrême droite), a réclamé des excuses de la France après les déclarations d'Emmanuel Macron accusant l'Italie de «cynisme» et «d'irresponsabilité» en refusant d'accueillir le bateau qui transporte 629 migrants

Macron tente l'apaisement

Emmanuel Macron, dont les propos mardi ont déclenché la fureur de l'Italie, a appelé à ne pas «céder à l'émotion que certains manipulent» sur l'affaire de l'Aquarius et assuré que la France «travaille main dans la main avec l'Italie» pour gérer les flux migratoires, a-t-il déclaré lors d'une visite à Mouchamps (Vendée).

Cherchant visiblement à apaiser la crise avec Rome déclenchée par ses critiques virulentes contre le refus de l'Italie d'accueillir le bateau, le chef de l'Etat a cependant condamné «la politique du pire qui place tout le monde sous l'empire de l'émotion».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles