Nuit Blanche 2018 : le programme dévoilé

Le projet «Super Kilomètre», une traversée piétonne des grands monuments de la capitale, dans la «constellation» des Invalides. [© Capture d'écran / Twitter / @NBParis]

La Nuit Blanche 2018 se tiendra le samedi 6 octobre, à Paris. Bruno Julliard, adjoint à la maire de Paris en charge de la culture, a présenté ce mercredi 13 juin les grandes lignes de la programmation.

Pour cette 17e édition, Gaël Charbau, commissaire d'exposition indépendant et conseiller artistique pour Universcience, a été désigné comme directeur artistique. Il succède ainsi à Charlotte Laubard, historienne de l'art et commissaire d'expositions.

Et cette année, le rêve est à l'honneur, alors que Gaël Charbau a imaginé quatre parcours différents, tels «quatre constellations». Et pour aller d'une constellation à une autre, il s'agira ensuite, selon lui, «de relier des créateurs et des lieux au public le long de lignes imaginaires».

Au total, quatre constellations seront donc installées dans quatre quartiers différents : sur l'Île Saint-Louis (4e), aux Invalides (7e), à la Villette (19e) et Porte Dorée (12e). 

Quatre constellations

Gaël Charbau a d'abord souhaité une Île Saint-Louis «coupée du monde», où le parcours ira néanmoins jusqu'aux Halles, en passant par la Cité des Arts. Là, il faudra s'attendre à être surpris car «c’est le parcours de l’imprévu, des œuvres nichées dans des lieux secrets».

Ensuite, une traversée des grands monuments de la capitale sera organisée aux Invalides, grâce à une reconfiguration du «Super Kilomètre», imaginé par le Studio UY077. Là, du sport, du fooding et des happenings seront entièrement revisités par des collectif d'artistes.

Puis, le parc de la Villette sera entièrement investi, afin que les visiteurs puissent profiter «de la diversité de ses offres culturelles», avec la Philharmonie et la Cité des sciences. A cette occasion, celle-ci accueillera d'ailleurs «un geyser extraterrestre».

Enfin, la constellation de la Porte dorée a été pensée comme «une promenade à l'orée et en dehors de la ville». Un spectacle de danse y sera proposé, puis le parcours se prolongera le long des berges du lac Daumesnil, jusqu’au Zoo de Paris.

Une édition ouverte sur la banlieue

Mais la grande nouveauté de la Nuit Blanche est attendue pour l'année prochaine, car grande première pour cet événement, la 18e édition aura lieu sur le périphérique parisien. La nouvelle – annoncée lors du conseil de Paris du mois de mai – a déjà bien fait parler d'elle.

L'occasion pour le premier adjoint, Bruno Julliard, de vanter «l'incarnation de l’audace dans la création artistique», qui «joue avec les espaces reconquis». L'élu y voit «l’opportunité de découvrir la richesse culturelle de la métropole».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles