France – Publié le 15 mars à 07:20 – Mis à jour le 15 mars 2017 à 07:24

Infanticide à Pontarlier : la mère reconnaît avoir étouffé ses trois enfants

Infanticide à Pontarlier : la mère reconnaît avoir étouffé ses trois enfants «
Play

Les réactions à la mise en examen de Fra...

»
Play

Pays-Bas : les bureaux de vote ont ouver...

Une mère de 30 ans soupçonnée d'un triple infanticide près de Pontarlier a reconnu les faits. Elle dit avoir "étouffé avec une serviette" ses trois nourrissons à leur naissance, dans un contexte de "déni de grossesse". Tout cela après avoir accouché seule.

Une mère de 30 ans soupçonnée d'un triple infanticide près de Pontarlier (Doubs) a reconnu avoir "étouffé avec une serviette" ses trois nourrissons à leur naissance, dans un contexte de "déni de grossesse", a indiqué mardi le parquet de Besançon.

Cette femme "a reconnu s'être débarrassée de ses enfants", un bébé né fin 2015 et deux jumeaux nés en novembre 2016, après avoir "accouché seule", a déclaré la procureure de la République de Besançon Edwige Roux-Morizot, lors d'une conférence de presse.

Les nourrissons étaient viables

Les nourrissons "étaient viables, car ils ont crié", a-t-elle ajouté. "Elle les a étouffés avec une serviette avant de les mettre dans deux sacs qu'elle a cachés dans les combles" de sa maison.

Le couple "discret", selon leurs voisins, a déjà deux enfants de 3 et 7 ans. Le père est travailleur frontalier en Suisse et sa femme est "quelqu'un d'apprécié, qui travaille et s'occupe très bien de ses enfants", a noté Mme Roux-Morizot.

La garde à vue de la mère de famille et son mari, âgés de 30 et 36 ans, a été prolongée mardi, et une expertise psychiatrique de la mère devrait être demandée dans le cadre de l'enquête, confiée à la police judiciaire de Besançon et au commissariat de Pontarlier.

AFP