Le Bitcoin utilisera 0,5% de l'électricité mondiale à la fin de l'année

Le système de minage du Bitcoin est très énergivore.[JACK GUEZ / AFP]

Le Bitcoin devrait consommer pas moins de 0,5% de l'électricité mondiale à la fin de l'année 2018, selon une étude publiée cette semaine par PwC.

La cryptomonnaie et la technologie blockchain sur laquelle elle est basée utiliserait actuellement près de 2,55 Gigawatts, soit autant qu'un pays comme l'Irlande. Une seule transaction consommerait autant qu'un ménage européen.

« A mes yeux, 0,5% c'est déja beaucoup, et cette demande grandissante en électricité ne va pas nous aider à atteindre nos objectifs de réduction du réchauffement climatique », a expliqué Alex de Vries, économiste pour PwC et co-auteur de l'étude. 

Ce dernier estime même que si le prix du Bitcoin continuait à progresser à l'avenir, comme le prévoient certains spécialistes, le réseau pourrait consommer jusqu'à 5% de l'électricité mondiale.

La technologie sur laquelle repose le Bitcoin repose en effet sur des calculs informatiques, qui nécessitent de puissants ordinateurs consommant beaucoup d'énergie. Les ordinateurs faisant partie du réseau de « mineurs » effectuent des calculs en permanence afin de valider les transactions, et toutes les dix minutes l'un d'eux est choisi, en fonction de ses performances, pour créer le prochain « bloc », son utilisateur étant alors récompensé par 12,5 unités de Bitcoin. Un système qui incite les « mineurs » a augmenter les performances de leurs machines et donc leur consommation d'énergie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles