5 choses que vous ne savez pas sur Meghan Markle

L'actrice Meghan Markle, fiancée du prince Harry, aux Invictus Games à Sidney en avril 2018. L'actrice Meghan Markle, fiancée du prince Harry, aux Invictus Games à Sidney en avril 2018.[BEN STANSALL / AFP]

Peu connue du grand public français il y a encore quelques mois, la fiancée du prince Harry, Meghan Markle, est au centre de l'attention à l'approche de son mariage.

Celle qui deviendra, samedi 19 mai, l'épouse du célibataire le plus convoité du Royaume Uni fait même l'objet d'un livre d'Andrew Morton*, le célèbre biographe de Lady Diana. L'ouvrage, récemment traduit, révèle des détails inédits sur le parcours de l'actrice américaine

Les encouragements d'Hillary Clinton au collège

Petite fille, Meghan Markle envoyait régulièrement des lettres de réclamation aux entreprises, pour se plaindre d'emballages abimés ou de nourriture gâtée, et recevait toujours des paquets de chips ou de bonbon en compensation. Mais son principal coup d'éclat, au collège, porta sur un sujet beaucoup plus sérieux.

Choquée par une publicité pour les produits ménagers Procter & Gamble affirmant que «les femmes de toute l'Amérique mènent le combat contre la vaisselle grasse», elle écrivit à la société pour demander à ce que «les femmes de toute l'Amérique» soit remplacé par «les gens de toute l'Amérique». Elle s'ouvrit également de son indignation dans un courrier à la première dame de l'époque, Hillary Clinton. Et si l'entreprise ne répondit jamais à sa missive, cette dernière lui adressa, elle, une lettre d'encouragement.

Hollywood... ou le département d'État ?

Durant ses études supérieures, Meghan Markle a réalisé un stage à l'ambassade des États-Unis en Argentine. Une expérience qui l'a passionnée, au point qu'elle a passé dans la foulée un concours pour intégrer le département d'État, le ministère américain des Affaires étrangères. Une tentative qui s'était finalement soldée par un échec. 

Présentée à la reine... sur Youtube

Pour présenter l'élue de son cœur à sa grand-mère, la reine Elisabeth II, le prince Harry avait réalisé une vidéo Youtube compilant des extraits des performances de Meghan dans la série «Suits». Un pari gagnant, puisque la reine proposa alors de l'inviter pour Noël, un privilège jusque-là réservé aux conjoints de la famille royale déjà mariés. 

Une icône de mode particulièrement influente

Le manteau blanc que Meghan Markle portait le jour de l'annonce de ses fiançaille, un modèle de la marque canadienne Line the Label, s'est vendu en quelques minutes jusqu'à l'épuisement des stocks. Il a été relancé récemment, avec un nouveau nom: «Le Meghan». 

Une activiste contrainte à la discrétion

Buckingham Palace a exigé de Meghan Markle la fermeture de son site The Tig, un blog sur lequel elle défendait la cause des femmes et des minorités. L'actrice a également disparu des réseaux sociaux, où elle était autrefois très active. Elle devra désormais s'exprimer via les comptes officiels de la famille royale britannique. 

* Andrew Morton, «Meghan», éd. HugoDoc, 19,95 euros. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles