Deux ânes amoureux font rire toute la Pologne

[Capture d'écran Facebook]

Soutenu par une vague de rire qui a submergé la Pologne, un couple d'ânes du zoo de Poznan (ouest) a retrouvé le droit de faire l'amour en public, qu'une responsable municipale avait cherché à lui interdire.

 

Ce sont deux mères de famille qui ont lancé l'affaire au début de la semaine, en se plaignant du spectacle d'ânes copulant à la lumière du jour, tout près d'un terrain de jeux, d'où leurs enfants pouvaient observer leurs ébats.

Leur plainte a été reprise et appuyée par une conseillère municipale du parti d'opposition PiS (conservateur), Lidia Dudziak. Impressionnée, la direction du zoo a rapidement fait installer un grillage séparant Napoléon et Antonina, ensemble depuis dix ans et parents de six ânons, dont le dernier partageait encore leur enclos.

Mais les médias polonais, qui laissent rarement passer une occasion de se moquer du personnel politique, se sont emparés de l'affaire, suscitant un mouvement de sympathie pour les amoureux et un éclat de rire à l'échelle nationale. Des experts ont évoqué les effets néfastes de la libido contrariée sur l'équilibre psychologique des ânes, surtout des mâles, tandis qu'une pétition sur internet a été signée par plusieurs milliers de personnes.

Jeudi, la direction du zoo a fait marche arrière. Un communiqué affiché sur sa page Facebook invite le public à venir constater sur place que le couple est à nouveau heureusement réuni. 

 

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles