Un perroquet rentre chez lui 4 ans plus tard, bilingue

Le perroquet africain gris est capable de chanter, parler et même d'aboyer. [CC / Orikin1998/Wikipedia]

Darren Chick, un habitant de Torrance, en Californie, pensait ne plus jamais revoir son perroquet. Le propriétaire de l'oiseau l'avait perdu quatre ans plus tôt.

 

Le journal San José Mercury News rapporte l'histoire : il y a quelques jours, une propriétaire d'une société d'éducation canine de Torrance, Teresa Micco, a entendu frapper à son carreau. Surprise de voir un perroquet africain gris à sa fenêtre, Teresa recueille alors l'oiseau.

Bien que la femme commence à s'attacher à l'animal, qui se révèle être un bien joyeux compagnon (ndlr, le perroquet gris est capable de chanter, parler anglais et même d'aboyer), elle se met à la recherche du propriétaire de l'oiseau sur Internet.

Teresa tombe sur une annonce d'un couple qui a perdu son perroquet, lequel ressemble en tout point à l'animal qu'elle a recueilli.

Malheureusement pour le couple, la puce électronique du perroquet révèle qu'il n'est pas l'oiseau qu'ils cherchent.

 

Une puce électronique défectueuse

De plus, impossible pour Teresa d'obtenir plus d'informations avec les données de la puce électronique du perroquet gris : les informations ont été mal enregistrées.

Pas découragée pour autant, Teresa Micco continue ses recherches, qui la mènent jusqu'à une boutique d'animaux exotiques.

Le vendeur de la boutique, qui a gardé les papiers du perroquet, lui donne le nom et le numéro de téléphone du propriétaire de l'oiseau : Darren Chick.

 

De belles retrouvailles

Déterminée, Teresa ne s'arrête pas à un coup de fil sans réponse : elle se rend au domicile de Darren Chick pour lui remettre Nigel, son perroquet.

En ouvrant la porte, l'homme est surpris. Teresa raconte : "Il m'a regardé comme si j'étais folle et m'a dit que que son perroquet s'était perdu il y a quatre ans."

Darren Chick, le propriétaire de l'oiseau est ému et n'en croit pas ses yeux : il prend son perroquet égaré il y a plusieurs années dans ses mains.

Nigel, qui parlait alors anglais avec un accent britannique, a bien changé : il a maintenant 4 ans de plus et parle couramment espagnol

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles