Comment préparer un voyage avec un animal de compagnie

Depuis quelques années le tourisme s’ouvre davantage aux propriétaires d’animaux de compagnie.[CC / Capecodprof / Pixabay]

Les vacances sont le moment privilégié pour partager en famille des moments de détente avec son animal. Il faut donc anticiper pour bien les préparer.

 

Une visite préalable chez le vétérinaire est souhaitable afin d’établir un certificat de bonne santé récent, parfois exigé par certains hébergements. Les vaccins doivent être à jour (en France, celui contre la rage n’est pas obligatoire sauf pour les chiens de catégorie 1 et 2).

Pour tout voyage à l’étranger, le maître doit se munir d’un passeport européen délivré exclusivement par le vétérinaire, permettant de certifier la vaccination antirabique, de fournir toutes les informations sur l’identification et les vaccins.

La législation concernant l’entrée des animaux sur un territoire étant différente d’un pays à l’autre, il est préférable de se renseigner bien avant le départ auprès de l’ambassade du pays concerné.

 

Le tourisme s'ouvre aux animaux

Mais les solutions ne manquent pas. On note que depuis quelques années, le tourisme s’ouvre davantage aux propriétaires d’animaux de compagnie. Les campings, les hôtels et les locations de vacances acceptent de plus en plus les chiens moyennant parfois une redevance.

Selon Xavier Rousselou, responsable communication France et Europe du Sud de HomeAway/Abritel, «chez Abritel nous avons conscience que l’animal de compagnie est devenu un membre de la famille ; c’est pourquoi nous proposons de nombreuses offres de location acceptant les animaux (via une recherche filtrée)».

Un autre exemple avec le Club Oscar, qui est premier label et club «Petfriendly» français proposant à ses adhérents des solutions personnalisées pour des séjours et visites en France avec son chat ou son chien

 

Précautions pour le transport

En effet, l’accès aux plages relève des mairies et est réglementé par un arrêté municipal. Pour éviter une amende de 11 euros, il est conseillé de se renseigner au préalable.

Lors du voyage, si le chien souffre du mal des transports, le vétérinaire pourra prescrire un traitement adapté. En avion, en train ou en bateau, le maître devra se renseigner auprès des compagnies pour les modalités de transport et les tarifs.

En voiture, il faut faire des pauses toutes les deux heures. La mer, le sable, la chaleur et le soleil peuvent être nuisibles pour les chiens sans un minimum de précaution : le rincer à l’eau douce après une baignade à la mer, éviter la promenade aux heures les plus chaudes, et surtout le faire boire régulièrement.

>> Tous les articles du Cahier spécial Animaux domestiques du 17 avril

355.jpg

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles