Barcelone : un cheval pour touristes meurt d'épuisement

Le cheval agonisant. [capture d'écran Facebook/ Faada]

Jeudi 14 août, un cheval est décédé dans les rues de Barcelone. L'animal est mort d'épuisement après avoir tiré, sous un soleil de plomb, des touristes en calèche. Une association de défense des animaux veut désormais interdire les calèches touristiques l'été.

 

Comme dans de nombreuses villes touristiques, les promenades en calèches sont des attractions prisées A Barcelone, la mort d'un cheval vient remettre en question cette activité.

En effet, un cheval qui tractait des touristes est décédé dans l'après-midi jeudi dernier. L'équidé serait mort d'épuisement, sous une chaleur de plomb et aurait agonisé durant plus de deux heures au sol.

Les propriétaires de l'animal auraient refusé dans un premier temps une intervention vétérinaire, puis se seraient ravisés devant l'insistance de la foule et de la police. L'animal a finalement été euthanasié après l'arrivée d'un soigneur, selon l'Indépendant. 

 

L'interdiction des calèches réclamée, une enquête ouverte

Les associations de défense des droits des animaux se sont indignées de cette mort et ont réclamé l'interdiction de "ces pratiques archaïques", comme le demande l'association Faada. Une pétition adressée à la mairie pour l'interdiction des calèches, a déjà recueilli 24.000 soutiens.

La ville a quant à elle réagi en expliquant qu'elle allait se pencher sur les circonstances de la mort du cheval, et qu'à l'avenir elle engagerait des dispositions pour s'assurer du sort réservé aux équidés qui circulent dans la capitale catalane. La police municipale a de son côté, ouvert une enquête pour maltraitance d'animaux. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles