Une créature mi-ours polaire mi-grizzly abattue au Canada

Le chasseur Didji Ishalook a abattu une créature hybride mi-ours polaire, mi-grizzly.[Capture d’écran Facebook]

Un chasseur a tué une créature hybride, mi-ours polaire, mi-grizzly dans le Nunavut (nord du Canada).

Le chasseur, Didji Ishalook, chassait près de sa communauté d’Arviat, dans le Nunavut, quand il a aperçu ce qu’il a pris pour un renard arctique ou un petit ours polaire. En se rapprochant, le chasseur s’est rendu compte que l’animal avait les caractéristiques physiques d’un grizzly (pattes, griffes, forme de la tête), mais qu’il était blanc comme un ours polaire. 

A lire aussi : Les animaux sauvages pullulent à Tchernobyl

«Ce n’est pas un albinos»

Pour Dave Garshelis, chercheur auprès du ministère des ressources naturelles du Minnesota et expert reconnu sur le sujet des ours, l’animal est un ours hybride polaire-grizzly, et non un grizzly albinos comme certains l’avaient envisagé : «un ours albinos aurait un nez de couleur claire ou rose, et aucune pigmentation dans les yeux et les griffes. Cet ours a un nez noir, et des yeux et griffes d’une couleur foncée normale. Donc ce n’est pas un albinos» a-t-il déclaré au média canadien CBC

Le réchauffement climatique en cause

Selon Dave Garshelis, les ours polaires et les grizzlys ont un patrimoine générique commun qui rend possible les métissages. Par ailleurs, le réchauffement climatique pourrait augmenter le nombre de cas similaires. En effet, «avec le changement climatique, les grizzlys se déplacent plus au nord», on note ainsi la présence d’ours noirs américains «à l’extérieur d’Arviat». Des cas d’hybrides entre ours polaires et grizzlys pourraient donc se multiplier dans les années à venir. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles