Prise d’une envie pressante, elle se retrouve nez à nez avec une otarie aux toilettes

L'animal, baptisé Sammy pour l'occasion, a été relâché sur une plage des environs.[Devonport City Council / Facebook]

C’est le genre de rencontre que l’on n’imagine pas lorsqu’on cherche à satisfaire des besoins naturels. Et pourtant, une Australienne a eu la frayeur de sa vie lorsque qu’elle s’est retrouvé nez-à-nez avec une grosse otarie à fourrure dans les toilettes publiques.

Manifestement, le mammifère marin faisait une sieste et avait trouvé les toilettes du cimetière de Devonport, ville côtière de la Tasmanie, propice à cette activité. Les habitants ont été surpris de constater sa présence dans ce lieu insolite. En effet, l'animal de 120 kilos se trouvait à plus de 500 mètres du la mer.

«Nous avons pensé à une blague» a déclaré Karina Moore, de la municipalité de Devonport. «C'est un grand mystère. Il est très inhabituel de trouver une otarie si loin de l'eau. Il y a un petit ruisseau à environ un demi-kilomètre mais l'otarie a quand-même dû traverser une route très fréquentée et plusieurs champs, pour aller jusqu'au cimetière».

A lire aussi : La Californie envahie par les otaries

Le conseil municipal a contacté les services des parcs et ses agents ont endormi l'animal, baptisé Sammy pour l'occasion, avant de le relâcher sur une plage des environs. Et l’évènement a attiré des milliers d’internautes vers la page Facebook de la ville dans laquelle les péripéties du mammifère étaient contées.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles