Le Grand Méchant Renard, Prix BD Fnac 2016

Un renard pas si méchant qui va se découvrir un instinct maternel [Benjamin Renner pour Direct Matin]

N’est pas un grand prédateur qui veut. Avec Le Grand Méchant Renard, un récit plein d’humour, le jeune dessinateur Benjamin Renner a décroché mardi dernier le prix BD Fnac 2016, parmi les six finalistes encore en lice.

Une belle réussite pour celui qui signe sa deuxième bande dessinée, entre le strip façon Calvin et Hobbes et la fable animalière proche de Wallace et Gromit. Toutes griffes dehors, le renard a du mal à effrayer les poules, qui se sont toutes habituées à ses allers et venues dans la basse-cour. A tel point que le cochon le prend même en pitié, lui offrant un panier de navets plutôt que de le laisser mourir de faim.

Une seule solution pour le goupil, très éloigné du renard rusé et fourbe de La Fontaine, demander conseil au loup, le vrai méchant de l'histoire. Ce dernier lui ­demande de voler des œufs pour festoyer une fois que les poussins auront grandi. Mais le renard au cœur tendre n’avait pas prévu que les trois petites bou­les de plumes le prendraient pour leur mère à leur naissance… «Presque tou­tes mes œu­vres prennent un point de ­départ sombre, des animaux qui veulent en manger d’autres. Mais je le traite avec légèreté», expli­que Benjamin Renner.

 

Un héros décliné sur tous les supports

Le co-réalisateur d’Ernest et ­Célestine, césar du meilleur film d'animation en 2013, réussit avec brio son passage de l'animation au pa­pier. «Peu importe le support, l’idée est de transmettre une émotion par le style», précise l’auteur, qui, suivant la tendance des nouveaux auteurs de BD, décline les aventures de son renard en "Turbo Média", sorte de jeu interactif, avant une adaptation en dessin animé. L’album pourrait par ailleurs être primé à nouveau à la fin du mois, lors du Festival d’Angoulême, dans la sélection album jeunesse. •

Le grand ­méchant ­renard, Benjamin Renner, éd. Delcourt, 16,95 €.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles