Critiquée pour sa robe ultra sexy, Emily Ratajkowski répond à ses détracteurs

Face à la mini polémique naissante, la brune sexy n’y est pas allée par quatre chemins.[Dimitrios Kambouris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Cible des critiques pour s’être affichée avec une robe ultra décolletée lors d’une soirée organisée par Harper’s Bazaar Icons le 9 septembre, la pulpeuse Emily Ratajkowski a répondu sans retenue à ses détracteurs.

Parmi eux, certains chroniqueurs de l’émission E !, Fashion Police, bien connus des amateurs de mode pour leurs expertises avisées sur les tenues vestimentaires portées par les stars ou les mannequins à l’occasion de défilés. «Cette robe est si effroyablement vulgaire et provocante. Pourquoi porter quelque chose ?! Pourquoi ne pas tout simplement l’enlever ?!», avait notamment déclaré Tim Gunn.

 

Bazaar.

Une photo publiée par Emily Ratajkowski (@emrata) le

A lire aussi : Voici la femme la plus désirable du monde

Face à la mini polémique naissante, la brune sexy n’y est pas allée par quatre chemins. C’est sur Twitter que la jolie Emily a déballé publiquement ce qu’elle avait sur le cœur. «Les hommes occidentaux en 2016 veulent interdire aux femmes étrangères de se couvrir de leur plein gré à la plage et demandent en même temps aux femmes de cacher leurs corps « vulgaires » dans leur pays», a-t-elle écrit sur le site de micro-blogging en faisant une référence à peine voilée au burkini.

Et Ratajkowski de conclure en postant une image sur laquelle est écrit : «J’en ai fini de toujours chercher une manière « adorable » d’exprimer mon opinion tout en restant sympathique. J’emmerde cette idée. Je pense que je n’ai jamais travaillé avec un homme qui perdait du temps à se demander comment il devait formuler ses propos pour être entendu.»

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles